Textes reçus

Les crises et le développement

Lundi 2 mars 2009

Les crises qui sévissent actuellement sont des crises de développement. Les efforts très médiatisés pour les comprendre et pour y répondre mettent un accent presque exclusif sur le « développement économique », alors qu’elles sont autant sociales et environnementales qu’économiques. On oublie déjà, par exemple, que la crise du pétrole de l’an dernier, qui est en fait permanente, impliquait les spéculateurs dans la bourse des commodités, avec des résultats irrationnels qui ont suscité d’autres crises il n’y a pas si longtemps.

Bonheur et Économie

Mercredi 11 mars 2009

La psychologie ajoutée à l’analyse économique traditionnelle donne lieu à l’économie du bonheur. Jusqu’où l’économie peut-elle favoriser ou compromettre le bonheur ? A quel point le capitalisme est-il soluble dans la recherche du bonheur ? Les sciences économiques devraient-elles être subordonnées à la psychologie du bonheur ? Ce livre essaie de donner des réponses à ces questions et à bien d’autres encore.

L’évaluation et les listes de revues

Vendredi 15 octobre 2010

L’évaluation, et la place qu’y occupe la bibliométrie, sont au cœur des débats actuels. Les enjeux sont majeurs : seront dotées en crédits les universités considérant la bibliométrie comme l’indicateur suprême de l’activité et de la qualité de la recherche. Or, comme le montre Florence Audier, les Français ont désigné comme cible d’excellence des revues auxquelles ils n’accèdent pas, sauf réseaux particuliers.

Refonder le capitalisme au moyen de l’économie du bonheur.

Mardi 31 mars 2009

Le capitalisme connaît sa crise la plus grave depuis la Grande Dépression des années 1930. La crise du crédit hypothécaire américain à risque, déclenchée par la hausse des taux de la FED, s’est diffusée à tout le système financier et, par les canaux du crédit et de l’effet patrimonial, à l’économie réelle. Nous assistons aujourd’hui à une socialisation des pertes des banques : le quidam paye pour les erreurs des banques dont le haut management et certains autres employés sont grassement payés.

S'abonner à RSS - Textes reçus