Qui s’enrichit, qui s’appauvrit – 1976-2006

Dimanche 15 août 2010

La promesse qu’une économie prospère et du cœur à l’ouvrage devant améliorer les conditions de vie collective a énergisé durant des décennies la population québécoise. La présente étude innove en constatant que cette promesse est loin de s’avérer pour la majorité des familles québécoises élevant des enfants de moins de 18 ans. Québécoises et Québécois ont travaillé plus fort et l’économie de la province a progressé de 71% entre 1976 et 2006, mais toutes leurs familles n’en ont pas bénéficié.

TEXTE COMPLET