Où va notre système économique ?

Mardi 25 mars 2014

Nous, économistes de l’AFEP, sociologues, historiens, juristes, spécialistes des sciences de gestion, et des sciences politiques, mais plus généralement élus et citoyens intéressés à la place des questions économiques et de leur éclairage scientifique dans nos débats de société, réclamons la création d’une nouvelle section d’économie.

Où va notre système économique ? Où vont nos sociétés qui en subissent si violemment les soubresauts ? Comment en est-t-on arrivé là ? Comment réagir ? Les signataires de ce texte considèrent que la situation actuelle ne révèle pas seulement une crise de l’économie, mais également une crise intellectuelle profonde, celle de la pensée économique. Les causes de cette crise sont nombreuses, les solutions se situent entre autres dans l’inventivité théorique et pratique. Mais nous souhaitons pointer ici une cause institutionnelle, qui bloque cette inventivité et à laquelle une réponse politique, simple et rapide, pourrait être apportée. Une solution qui redonnerait, immédiatement, du souffle à la réflexion sur les affaires économiques et sociales de notre temps. La production de la science n’est en effet pas qu’affaire de pensées individuelles éthérées. Elle s’inscrit toujours dans un cadre institutionnel. En science économique ce cadre a failli, il faut le changer. C’est ce que s’emploie à faire depuis maintenant un peu plus de deux ans l’Association Française d’Economie Politique (AFEP, http://www.assoeconomiepolitique.org/), qui plaide pour le pluralisme des idées, des méthodes, des objets au sein de sciences économiques qu’elle souhaiterait voir replacées dans le cadre général des sciences sociales.