Faire croître le PIB pour mieux protéger l’environnement?

Jeudi 21 avril 2011

Parvenir à concilier développement économique et protection de l’environnement est sans conteste l’un des plus sérieux défis auxquels font face les sociétés humaines au 21e siècle. Dans un contexte où les fragiles équilibres écosystémiques sont aujourd’hui fortement perturbés par les changements climatiques et par le rythme alarmant de déclin de la biodiversité, recadrer le développement économique à l’intérieur des limites physiques de l’environnement nécessite de profondes révisions de nos modes de production et de consommation, ainsi qu’une remise à jour de nos conceptions du développement et du progrès. Ce besoin de réformes à grande échelle des économies nationales est d’autant plus criant quand on connaît le rythme effréné auquel se développent les pays émergents tels que la Chine et l’Inde, qui exercent des pressions inégalées sur la demande mondiale en biens et services de consommation. Des pressions qui se répercutent de manière frontale sur les stocks de ressources naturelles et sur l’équilibre des écosystèmes