Environnement

La politique de mobilité durable proposée par l’IRÉC : des enjeux manquants, des enjeux déformés

Mercredi 17 avril 2013

RÉSUMÉ : La politique industrielle proposée par l’IRÉC prétend dessiner une « reconversion écologique de l’économie », mais l’intervention maintient les failles inhérentes dans son adoption du discours de l’économie verte. La « grappe de la mobilité durable » qui est au cœur de la la stratégie proposée cible un nouveau secteur manufacturier pour les équipements des transports. Les implications de cette stratégie en termes de ressources et d’énergie sont majeures. L’empreinte écologique fournit un portrait partiel de ce qui est en cause.

Pour un modèle québécois plus durable

Mardi 10 février 2009

Dans les années 1960, la révolution tranquille a été l’occasion d’une modernisation de l’État et des infrastructures socioéconomiques et réglementaires, ainsi que d’une prise en main des principaux leviers économiques, en particulier dans les secteurs de la finance et des ressources naturelles. Il faut dire qu’en comparaison du reste du monde, où l’État providentialiste était depuis longtemps en place, cette transformation a été particulièrement tardive au Québec. C’est probablement pour cette raison qu’a été créé un modèle de développement si original.

L’exploitation des gaz de schiste : Quelques enjeux économiques

Mercredi 20 octobre 2010

Dans une rare contribution d’un journaliste du secteur économique aux débats sur la proposition d’exploiter les gaz de schiste, la chronique de Gérard Bérubé dans Le Devoir du 14 octobre 2010 montre quelques éléments de la problématique. Nous ne reviendrons pas sur l’absence d’informations permettant de croire que le gouvernement fonce sans préparation dans cette nouvelle filière énergétique, ni sur les allégations qui suggèrent qu’il pourrait y avoir des explications de politique partisane pour la démarche. L’analyse de ces types de processus décisionnels n’offre rien de neuf.

Pages

S'abonner à RSS - Environnement